Mise à jour vers Windows 11 : Votre ordinateur est-il prêt ?

    • Temps de lecture :8 min de lecture
    • Commentaires de la publication :0 commentaire

    L’arrivée de Windows 11 a suscité beaucoup d’enthousiasme parmi les utilisateurs de Windows, mais elle a également soulevé des questions sur les nouvelles exigences matérielles pour cette mise à jour. Dans cet article, nous allons examiner de près les besoins en matériel de Windows 11 et voir les possibilités d’améliorations matérielles pour ceux qui souhaitent effectuer la transition en douceur.

    Les exigences de Microsoft pour passer à Windows 11

    Windows 11, le dernier système d’exploitation de Microsoft, apporte plusieurs nouveautés et améliorations, mais aussi de nouvelles exigences matérielles qui peuvent nécessiter une mise à jour de votre équipement informatique.

    Maintenance informatique : Anticiper les pannes

    Parmi les principales exigences, Windows 11 requiert :

    1. Processeur : Un processeur 64 bits avec au moins 1 GHz et 2 cœurs. Microsoft a publié une liste de processeurs compatibles, incluant les dernières générations de puces Intel et AMD.
    2. Mémoire RAM : Un minimum de 4 Go de mémoire vive est nécessaire pour exécuter Windows 11.
    3. Stockage : Au moins 64 Go d’espace de stockage sont requis pour l’installation du système d’exploitation.
    4. Firmware : Le système doit être capable de démarrer en mode UEFI et supporter le démarrage sécurisé (Secure Boot).
    5. Carte graphique : Une carte graphique compatible avec DirectX 12 ou ultérieur avec un pilote WDDM 2.0.
    6. Écran : Un écran avec une résolution minimale de 720p et une diagonale supérieure à 9 pouces.
    7. Connectivité Internet : Windows 11 nécessite une connexion Internet pour compléter l’installation et pour effectuer certaines mises à jour.

    Quels sont les composants pour rendre mon PC compatible avec Windows 11 ?

    Pour ceux dont le matériel actuel ne répond pas aux exigences de Windows 11, plusieurs améliorations peuvent être envisagées :

    1. Ajout de mémoire vive : Augmenter la RAM peut améliorer significativement les performances, surtout si votre ordinateur dispose de moins de 4 Go.
    2. Remplacement du disque dur : Passer à un disque SSD (Solid State Drive) peut accélérer le démarrage de l’ordinateur et le chargement des applications.
    3. Mise à jour du processeur : Si votre processeur n’est pas sur la liste des processeurs compatibles avec Windows 11, une mise à niveau pourrait être nécessaire.
    4. Mise à jour de la carte graphique : Pour les utilisateurs qui ont une carte graphique plus ancienne, une mise à jour peut être requise pour assurer la compatibilité avec DirectX 12.

    Comment rendre Windows 11 plus performant ?

    Si votre ordinateur actuel ne répond pas aux exigences matérielles de Windows 11, vous pouvez envisager certaines améliorations pour le rendre compatible. Voici quelques options à considérer :

    Ajout de mémoire vive (RAM)

    L’ajout de mémoire vive est l’une des mises à niveau les plus simples et les plus efficaces pour améliorer les performances de votre ordinateur. Si votre ordinateur dispose actuellement de moins de 4 Go de RAM, envisagez d’augmenter cette capacité. Cela permettra à Windows 11 de fonctionner plus efficacement, en particulier lors de l’exécution de plusieurs applications gourmandes en mémoire.

    Remplacement du disque dur par un SSD

    Si votre ordinateur est équipé d’un disque dur traditionnel, le remplacement par un SSD (Solid State Drive) peut considérablement accélérer les temps de démarrage et d’accès aux données. Les SSD offrent une vitesse de lecture et d’écriture bien supérieure, ce qui améliorera considérablement les performances globales de votre système.

    Désactiver les exigences de TPM et secure boot

    Windows 11 exige également la prise en charge de TPM 2.0 (Trusted Platform Module) et de Secure Boot pour des raisons de sécurité. Cependant, il existe une méthode pour contourner ces exigences lors de la création d’une clé USB d’installation de Windows 11 à l’aide de l’outil Rufus.

    Suppression des exigences de TPM et Secure Boot avec Rufus

    Rufus est un utilitaire de création de clés USB bootables largement utilisé. Vous pouvez utiliser Rufus pour créer une clé USB d’installation de Windows 11 en désactivant la vérification de TPM 2.0 et Secure Boot. Voici comment procéder :

    1. Téléchargez Rufus depuis le site officiel et installez-le sur votre ordinateur.
    2. Insérez une clé USB de 8 Go ou plus dans votre ordinateur.
    3. Ouvrez Rufus et sélectionnez votre clé USB dans la liste des lecteurs.
    4. Sous l’onglet « Système », changez le type de table de partition en « GPT » (GUID Partition Table).
    5. Sous l’onglet « Système », sélectionnez « UEFI » dans le menu déroulant pour le type de système de fichiers.
    6. Sous l’onglet « Avancé », décochez les cases « Vérifier les problèmes » pour TPM et Secure Boot.
    7. Cliquez sur « Démarrer » pour créer la clé USB bootable.

    Une fois la clé USB d’installation créée avec ces paramètres, vous pourrez installer Windows 11 sur un système qui ne répond pas aux exigences de TPM 2.0 et Secure Boot.

    Conclusion

    La mise à jour vers Windows 11 nécessite en effet des ajustements matériels pour répondre aux nouvelles exigences, mais il existe des possibilités d’amélioration matérielles pour ceux qui souhaitent profiter des fonctionnalités de cette nouvelle version. De plus, l’utilisation de Rufus permet de contourner les exigences de TPM 2.0 et Secure Boot lors de la création d’une clé USB d’installation. Assurez-vous de vérifier la compatibilité de votre matériel et de prendre les mesures nécessaires avant de passer à Windows 11.

    Laisser un commentaire